Spitch Consulting

L’erreur à éviter au moment de choisir un organisme de formation

organisme-de-formation

Depuis quelques années la formation a le vent en poupe. Que ce soit des formations en intra, dans le cadre d’une entreprise, ou de formation à titre individuelle, financée par le DIF ou sur fonds propres, tout le monde souhaite améliorer ses compétences, et tenter d’en acquérir de nouvelles.

Et ce mouvement est très visible aujourd’hui notamment sur les réseaux sociaux, où il semblerait que tout le monde ait des enseignements de vie à partager, d’où la multiplication des formations en ligne et autres master classes en tout genre.

Si la formation est souvent une bonne initiative à prendre il faut cependant bien faire attention au moment de souscrire à une formation, que vous le fassiez pour certains de vos collaborateurs ou pour vous-même.

Voici 3 erreurs à éviter :

Les formations pour vendre des formations

Vous avez sûrement dû en voir passer des dizaines ces derniers mois, tant le nombre d’influenceurs sur Instagram qui en font leur fonds de commerce a explosé.

Il s’agit de ces formations vous promettant de changer de vie, de travailler moins (ou pas du tout), de découvrir les trucs et astuces pour investir en bourse ou dans l’immobilier. Avec un discours construit toujours de la même façon :

« vous en avez marre de…

vous aimeriez bien pouvoir …

faites comme telle ou telle personne, et parvenez à gagner XXXX euros par mois, sans aucun investissement,

sans compétences particulières, et sans montrer votre tête….

Ces discours très tentants se font généralement accompagner de jeunes hommes/femmes mis en scène dans des locaux ou maisons de rêve, en vous invitant à faire comme eux pour devenir vous aussi, maître de votre destin.

Bon, qu’on se le dise, une fois pour toutes, les instagrameurs ne sont pas vos amis, s’ils avaient trouvé une solution miracle pour s’enrichir, ils ne s’afficheraient pas pour gagner des clopinettes, et surtout ils ne partageraient pas cette formule magique avec tout le monde.

Dans tous les cas, on est là face à des schémas pyramidaux, dans lesquels ces personnes se rémunèrent en collectant des leads, à des prestataires de services, et c’est cette commission prise sur le chèque que vous leur donnerez qui fait leur rémunération. Les formations au bout du compte sont toujours bidon, et le nombre de plaintes pour fraude ne fait qu’augmenter de jour en jour.

Certains grands organismes de formations généralistes

Si vous souhaitez réussir à prendre la parole efficacement, ou acquérir des compétences en marketing, vente, design, etc… et que vous tapez ces mots clés sur internet, il se peut que vous tombiez directement sur les sites des grands organismes de formation généralistes.

Si leur nom est connu, et reconnu, le souci avec certains d’entre eux c’est qu’ils n’ont aucune valeur ajoutée. Leur business model consiste à investir massivement dans du référencement google et des adwords, de façon à pouvoir ainsi être très visibles sur google, et pouvoir convertir un maximum de leads. Ensuite, un fois que vous achetez leur formation, ceux-ci vont faire appel à des prestataires choisis de façon très aléatoire, et qui très souvent maitrisent leurs sujets de façon théorique, un peu comme des professeurs de fac, mais n’ont aucune expérience dans le monde de l’entreprise.

A l’inverse si vous souhaitez vous former et acquérir des compétences qui vous soient réellement utiles dans votre quotidien, choisissez des formateurs, dont c’est le métier de créer des présentations, prendre la parole en public, designer, vendre etc. Et qui partagent leur savoir-faire, leur expérience lors des formations. Cette approche est vraiment différente, et produit des effets très différents lorsqu’on les compare avec ces grands instituts de formation généralistes.

Les promesses audacieuses (et surtout surréalistes)

 Enfin troisième erreur à éviter, ce sont toutes ces formations qui en un minimum de temps vous promettent de transformer vos vies, de vous faire acquérir des compétences instantanément, sans effort, sans répétition.

Qu’on soit clair sur ce sujet, il n’y a aucune compétence qui puisse être acquise juste avec un partage de « best practices », car tant bien même on détiendrait le secret pour tripler des ventes en une semaine, il faudrait aux participants, acquérir toute une série de compétences pour mettre en place cette formule magique.

Et ces compétences prennent du temps à acquérir, il faut se confronter à la difficulté, à la réflexion, à la rédaction. Il faut se confronter à de nombreux exercices pratiques et répéter, répéter, répéter, pour pouvoir parvenir à une certaine maitrise.

Ces choses prennent du temps, et si on vous dit l’inverse, un conseil, fuyez !

Quitter la version mobile