faire-rire-son-public

28 Dec 2015 8 techniques pour réussir à faire rire son public lors de vos présentations

Réussir à faire rire son public pendant une présentation c’est essentiel. En effet, rien ne vaut un bon éclat de rire. Nous le disons souvent ici sur le blog, lorsque vous êtes face à un public, le rire est souvent la façon la plus rapide et efficace de créer un lien émotionnel avec votre audience. Un trait d’humour en début de présentation détend l’atmosphère, met l’orateur en confiance et rend le public plus réceptif à ce que vous avez à lui proposer.

Si le risque du « bide » qui ruine votre présentation est réel, vous ne pouvez cependant pas vous priver de ces moments d’humour et du potentiel emphatique qu’ils représentent.

 

Voici donc nos 8 conseils pour réussir à faire rire son public et booster ses présentations, grâce à des moments d’humour réussis :

 

Soyez naturels :

Pensez à la dernière fois que vous vous êtes senti marrant et intéressant entre amis. Pour sûre, vous vous êtes simplement contentés d’être vous même, de raconter une péripétie amusante qui vous est arrivée, sans forcer le trait et sans être « lourdingue ». Pour les présentations c’est la même chose. La seule façon de faire rire son public c’est de raconter une histoire, un fait qui vous ait amusé et de le faire de la façon la plus naturelle possible, celle qui vous ressemble le plus.

 

Privilégiez la qualité à la quantité

Lors de vos présentations, l’objectif n’est pas tant le nombre de rires, mais davantage la qualité des moments d’humour que vous créez. Vous n’êtes pas humoriste, l’objectif n’est donc pas de réaliser un one man show. Vous avez une présentation à faire, un exercice de communication qui doit rester professionnel et efficace. Si vous décidez d’avoir recours à l’humour, faites le en gardant en tête vos principaux objectifs : capter l’attention, susciter l’empathie et convaincre votre public. Ainsi, lorsque vous préparez votre oral, commencez par réfléchir aux histoires à potentiel comique qui vous semblent intéressantes de partager avec votre public, et placez les stratégiquement dans votre discours de façon à qu’ils puissent vous permettre d’atteindre plus facilement vos objectifs. Le début et la fin de vos prises de paroles, étant généralement les moments les plus appropriés.

 

Commencez par un éclat de rire

Je viens de le dire, le début d’une présentation est souvent le moment le plus opportun pour placer un trait d’esprit. Le public vous découvre, parfois pour la première fois, il a son apriori et une sympathie très limitée à vous accorder de prime abord. Être capable de provoquer un rire qui se propage dans toute la salle, est à ce moment là un coup de maître qui peut vous aider à mettre votre audience dans la poche, et la rendre ainsi beaucoup plus réceptive à vous écouter et à vous suivre. Gardez donc votre meilleur « joke » pour les premières minutes de votre oral.

 

Ayez recours à l’auto dérision

Il s’agit là d’une technique de base chez tous les humoristes. N’importe quelle “Comedy Bible” vous le dira. Avant de rire de quoi que ce soit, vous devez être capable de faire rire les autres de vous même, de faire preuve d’autodérision.
Sachez donc vous montrer vulnérable et exposez avec humour vos limites personnelles, cela vous rendra plus humain et plus proche de votre public.

 

Apprenez à manier les contrastes

Le contraste, le fait d’alterner un moment plus sérieux avec un instant d’humour et de détente, est une façon très habile de créer des présentations impactantes et mémorables. Utilisés avec efficacité, les contrastes vous permettront de maintenir votre audience attentive, engagée et souhaitant se laisser surprendre, tout au long de votre oral.

 

Découvrez comment structurer efficacement vos opinions humoristiques

présentations storytelling | Découvrez comment structurer efficacement vos opinions humoristiques

Nous avons tous en nous un humoriste en puissance. Nous parvenons en effet tous au quotidien à faire rire nos amis, nos collègues, notre famille. Cela reste cependant la plupart du temps quelque chose d’assez aléatoire, en fonction de notre inspiration du jour.

Pour l’humour (comme pour les présentations, d’ailleurs), le souci bien souvent c’est le manque de structure. En effet, personne ne nous a jamais appris comment se structurent les moments humoristiques efficaces, et pourtant ils répondent tous au même type de structure.

Sans vouloir entrer dans la complexité de la technique, sachez juste que toute opinion humoristique se structure ainsi :

 

Attitude + Topic + Premise + Punchline

 

L’attitude est le ton que vous souhaitez donner à votre opinion humoristique (c’est bizarre, c’est effrayant, c’est incroyable). Le topic c’est bien sûr le sujet de votre opinion humoristique. Et la Premise, la réponse à la question que vous posez (généralement votre opinion qui se veut “insightful”). La punchline est, enfin, le moment humoristique, l’information incongrue et inattendue qui rend comique votre opinion.

 

Exemple :

 

Don’t you think It’s weird [ATTITUDE] what’s going on with that Mir space station crashing [TOPIC], because ground control said it was absolutely human error. The astronauts said it was absolutely mechanical failure. [PREMISE] But one thing I know for sure—being a Russian space station, Absolut had something to do with it!” [PUNCH LINE] – Judy Carter

 

Alors bien sûr, il s’agit là d’un résumé rapide et générique de la structure à adopter pour rendre intéressante et efficace toute opinion humoristique. L’humour professionnel est bien évidemment un exercice plus exigent et il existe de multiples solutions et nuances permettant de provoquer des éclats de rire en masse. Si le sujet vous intéresse, je vous invite vivement à taper « Comedy Bible » sur Amazon, vous y trouverez des lectures très captivantes.

 

Visez l’approbation

L’humour est un excellent moyen de convaincre. Relever avec humour une incohérence, un défaut ou une toute autre critique que partage votre audience sur un sujet donné, peut vous permettre de convaincre très rapidement cette audience de votre compétence et légitimité. Lorsque vous décrivez une situation dans laquelle votre audience rencontre une difficulté au quotidien et à laquelle répond le produit que vous présentez, par exemple, vous pouvez alors opter pour un moment d’humour afin d’exagérer les conséquences de cette réalité, démonter le potentiel comique de celle-ci, tout en tournant en dérision le ridicule de la situation.

 

Partagez un peu de vous même

Sans entrer dans l’intime, sachez être généreux et partagez un peu de votre quotidien avec votre public. Une anecdote, une histoire perso amusante, un moment comique de votre enfance vous rendent souvent bien plus humain qu’une longue autobiographie introductive.

 

Nous venons de le voir, le rire est souvent un excellent moyen d’informer et d’intéresser votre audience lors de vos présentations. Souvenez-vous toujours que si vous êtes capable de faire rire un auditoire vous êtes aussi capable de le faire réfléchir. L’humour à petites doses est en effet un moyen très efficace pour créer du lien, capter l’attention et convaincre votre public. Alors osez et faites nous rire au quotidien, on en a tous bien besoin !

 

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.   Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu