communication non verbale 7 erreurs à éviter
21 Avr 2015

Communication non verbale : 7 erreurs à éviter

De nombreuses études ont démontré que pendant une présentation, l’opinion que se fait votre public de vous même est majoritairement déterminée par les éléments non verbaux de votre communication. Le langage corporel compose en effet plus de 55% de l’influence de l’orateur sur son audience.

Parce que nos gestes nuisent souvent au message que l’on souhaite faire passer à l’oral, voici les 7 erreurs non verbales les plus souvent observées en présentations :

 

1. Croiser les bras et les jambes :

 

Il s’agit là sûrement de l’erreur la plus connue en ce qui concerne le langage corporel, mais c’est également celle que nous constatons le plus souvent en présentations.

Lorsque vous croisez vos bras par nervosité ou timidité, vous renvoyez inconsciemment l’image de quelqu’un de fermé à toute proposition et qui se sent menacé, d’une certaine façon.

Votre public peut alors se mettre « sur la défensive » et cela peut nuire à l’empathie que vous souhaitez créer avec ce dernier.

Lorsque vous présentez à l’oral, supprimez les barrières entre vous et votre audience, forcez-vous à parler le dos droit, la tête haute et les bras ouverts. Cela vous fera paraître plus confiant, avenant et sympathique.

 

2. Tourner le dos à votre public :

 

Même si personne ne se présente complètement dos tourné à son public, par expérience, nous constatons que les orateurs se tournent très fréquemment pour lire leurs slides ou pour les commenter. C’est une erreur !

Une présentation powerpoint est un exercice de communication, il est indispensable de se tenir toujours face à son public et ne jamais interrompre l’eye contact avec ce dernier.

Si vous avez besoin de voir vos slides, mettez votre ordi face à vous comme écran de retour, et si vous voulez pointer un élément de vos slides, tournez-vous légèrement de profil 3/4. Souvenez-vous qu’il existe diverses techniques graphiques pour faire un « focus » sur certaines parties de vos slides powerpoint, sans avoir à les identifier physiquement. Et dernier conseil, si pour être compréhensible un élément nécessite vraiment d’être pointé du doigt, c’est que vos slides sont beaucoup trop denses pour être présentés.

 

3. Éviter le contact visuel :

 

On a une tendance naturelle et inconsciente à fuir du regard les personnes à qui on s’adresse. Cependant, on l’évoque souvent ici sur le blog, pour une présentation efficace il est fondamental d’être capable de maintenir un « eye contact » constant avec votre public, et ce en alternant avec les différents éléments qui le composent.

Si parfois certains d’entre vous, par timidité, peuvent trouver cela difficile à appliquer, personnellement et par expérience, je trouve qu’il n’y a pas de meilleure façon de se rassurer que de présenter en fixant du regard les personnes qui nous écoutent.

De plus, en les regardant droit dans les yeux vous avez plus de chance de réussir à transmettre votre message de façon à intéresser et à convaincre.

 

4. Rester immobile pendant toute la présentation

 

Pour rester attentif et intéressé, le cerveau humain a besoin de mouvement.

Ce qui est vrai pour vos powerpoint l’est également pour vote corps. Ne restez pas statique, faites des mouvements explicatifs avec vos bras, déplacez vous sur l’estrade, d’un coté à l’autre, avancez et reculez, le tout sans jamais perdre de vue aucun membre de votre public.

 

5. Marcher trop vite ou trop loin

 

… mais attention à ne pas passer d’un extrême à l’autre.

Se déplacer trop fréquemment lors d’une présentation powerpoint peut nuire à votre communication. En vous voyant gesticuler sans cesse, votre public en déduira sûrement que vous êtes nerveux et que vous manquez de confiance dans le contenu présenté.

Ne vous déplacez que lorsque votre message le demande. Si vous évoquez quelqu’un du public, vous pouvez par exemple vous rapprocher de lui symboliquement. Si vous présentez une liste d’actions à mener, vous pouvez par ailleurs illustrer chaque point par un léger déplacement.

 

6. Multiplier les contacts physiques

 

Cela peut paraître naturel, instinctif et dépourvu d’interprétation, mais il est pourtant prouvé que les « auto-contacts » dénoncent souvent une certaine nervosité, une vérité non vérifiable ou un manque de confiance en ce que vous proposez.

Si très peu de personnes sont capables d’identifier et interpréter avec conscience l’ensemble de nos gestes, vous toucher le visage, la nuque ou le nez renvoie souvent une image qui nuit à votre crédibilité et à votre communication d’une façon générale. Evitez donc tout auto-contact et gardez toujours les bras ouverts.

 

7. Oublier de sourire

 

Par expérience, je peux vous assurer qu’il est très rare de voir un orateur sourire tout au long de sa présentation powerpoint. Et pourtant c’est fondamental !

La plupart du temps, nous ne sourions pas en présentation powerpoint, peut-être pour paraître plus sérieux et crédible. Le souci, c’est que ce que nous croyons gagner en sérieux nous le perdons en empathie, élément bien plus important pour atteindre l’objectif d’un tel acte de communication, qui est de réussir à convaincre de l’intérêt de nos idées.

Forcez-vous donc à sourire le plus possible, votre public se sentira alors plus à l’aise avec vous-même, davantage disposé à vous écouter et à vous suivre.

 

 

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.
 
Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu

Votre e-mail principal :