09 Oct 2018

Les 5 règles de George Orwell pour rendre vos discours plus authentiques et intéressants

Si vous avez lu certains de ses romans ou si vous avez vu le film 1984, vous savez que George Orwell a souvent étudié le langage et son influence sur les opinions politiques qu’il aide à formater.

Souvent pour dénoncer les manipulations de l’esprit à des fins politiques, Orwell dénonçait à son époque la complexité de l’usage fait de la langue anglaise et invitait tous ceux qui communiquent à des fins humanistes et souhaitant promouvoir des idées servant l’intérêt général, de simplifier leur discours de façon à les rendre plus authentiques et pertinents.

Aujourd’hui je vous propose donc de voir comment les 5 règles d’écriture que proposait George Orwell, peuvent être appliquées à vos présentations et vos discours à l’oral.

 

  1. N’utilisez jamais un mot long quand un mot bref peut fait l’affaire

 

La complexité du langage était valorisée en société il y a 50 ans, c’était la Rolls intellectuelle, ça permettait de se promouvoir tout en créant un sentiment d’insuffisance auprès de son public. Un espèce de snobisme crétin, qui permettait souvent de paraître plus intelligent que ce qu’on ne l’était vraiment.

A l’heure des nouvelles technologies et de la distraction permanente il est devenu désormais de plus en plus difficile de capter l’attention d’un public sans rendre plus accessible son message. Ainsi, savoir simplifier son discours, utiliser des mots plus courts et plus authentiques peut souvent permettre d’améliorer la compréhension de votre oral, tout en vous rendant plus authentique auprès de votre public. Pensez-y !

 

  1. S’il est possible de supprimer un mot, supprimez-le

 

Dans le même esprit, en design comme pour les discours, le plus simple c’est souvent le mieux. Après avoir rédigé et répété votre discours, pensez à simplifier, nettoyer chaque paragraphe des mots n’ayant pas d’importance cruciale dans l’idée que vous souhaitez transmettre à l’oral. Ça aura l’intérêt de rendre vos phrases plus percutantes et donc davantage capables de capter l’attention de votre public.

 

  1. N’utilisez jamais la voix passive si vous pouvez utiliser la voix active

 

Ici pour une raison différente que celle d’Orwell, on recommande souvent de prioriser la voix active à l’oral pour donner davantage d’emphase au volontarisme de chaque orateur. Se positionner comme agent, au départ de l’action, de l’initiative est souvent plus pertinent que l’inverse lorsque l’on a à présenter des idées. La voix passive, subissant l’action, complexifie au passage souvent le discours.

 

  1. N’utilisez jamais une phrase étrangère, un terme scientifique ou un mot de jargon si vous songez à un terme équivalent dans le langage courant.

 

Si dans le point 1 je mentionnais un snobisme d’époque, en ce qui concerne les anglicismes on ne peut que déplorer l’influence américaine dans la langue française en général, et dans le discours de l’entreprise en particulier, de nos jours.

On ne compte en effet plus les termes anglais que l’on utilise en France (management, downsizing, merchandising, brainstorming…), souvent sans connaître de traduction pertinente dans notre langue.

Ici sans être fondamentaliste, le conseil d’Orwell semble très intéressant à appliquer. Utiliser le plus possible de termes simples, dans notre langue, en évitant les anagrammes et en revenant sur une définition scientifique si nécessaire au passage, me semble fondamental.

Pour avoir revu des centaines de discours au cours de ces dernières années, je ne peux que lamenter l’usage excessif de termes étrangers ou complexifiants, qui sont souvent utilisés par habitude mais qui finissent toujours par rendre les discours plus complexes et génériques. A éviter donc !

 

  1. Brisez l’une de ces règles plutôt que de dire quoi que ce soit de barbare

 

La cinquième règle d’Orwell est dans le fond à l’image des 4 premières. Si vous voulez rendre vos discours plus intéressants et pertinents possible, la compréhension doit toujours être votre priorité. Il est indispensable de s’efforcer à rendre vos idées plus accessibles et intelligibles.

Il est de plus en plus difficile de capter l’attention d’un public et de rendre mémorables nos idées, à l’heure de l’information en continue, il semble donc d’autant plus important de faire cet effort en amont de chacune de vos prises de parole.

 

Prise de parole en Public

 

Si vous souhaitez apprendre à présenter efficacement à l’oral, je vous invite à cliquer pour découvrir tout ce que notre formation en Prise de Parole en Public peut faire pour vous et votre team.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez par mail, sur linkedin ou sur twitter, et je vous dis à très vite pour plus de conseils pratiques :D

 

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.
 
Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu

Votre e-mail principal :