6-erreurs-visuelles-que-l'on-retrouve-dans-la-plupart-des-présentations

09 Nov 2017 6 erreurs visuelles que l’on retrouve dans la plupart des présentations

On peut être plutôt bon orateur et utiliser de très mauvais slides. Mais c’est assez rare avouons-le.

Les slides sont une partie essentielle d’une présentation réussie, lorsqu’ils sont efficaces ils sont pensés pour illustrer le discours de l’orateur en temps réel. Et si cela peut parfois paraitre difficile de créer des slides homogènes et impactants, sachez qu’il existe quelques règles de base à connaître et qui font pourtant défaut à la plupart des présentations de nos jours.

Décryptage :

Plus d’un message principal par slide

Cela peut paraître irréaliste, au vu des présentations over chargées auxquelles on assiste au quotidien, mais sachez que si vous souhaitez utiliser les slides à bon escient, afin de vous aider à convaincre le cerveau visuel de votre public donc, vous allez devoir faire plus simple, et vous limiter à un seul message par slide. Cela peut prendre simplement la forme d’une image en background et d’un titre, par exemple.

Car comme disait Léonard de Vinci : La simplicité est la sophistication suprême.

Manque de cohérence graphique

Une des erreurs visuelles les plus constatées c’est bien sûr le fichier qui regroupe des slides extraits de différentes présentations, répliquant ainsi des différences d’identités visuelles, styles, polices, type d’images, etc… Ce manque de cohérence crée une distraction pour votre public qui se doute bien que votre discours est un patchwork d’autres discours. En plus de décrédibiliser l’orateur, cela casse également la dynamique de la présentation. Choisissez donc toujours de retravailler d’un bout à l’autre l’ensemble de vos slides, gardez le même style graphique, couleurs et façon de présenter l’information. Et si vous pensez que cela est trop chronophage, sachez qu’il y a des agences comme la notre dont c’est le métier de vous accompagner.

Confondre goût personnel et efficacité visuelle

J’ai décidé de créer l’Agence Spitch il y a presque 6 ans, le jour où j’ai vu mon boss de l’époque ajouter un visuel de serpent à deux têtes pour illustrer une idée bi-solutions qu’il souhaitait proposer à un client.

Après lui avoir conseillé de supprimer cette image qui n’était en cohérence visuelle avec rien d’autre que son mauvais goût, il m’a soutenu qu’il aimait beaucoup cette image et qu’il souhaitait absolument la garder.

Un exemple parmi tant d’autres que l’on retrouve au quotidien dans les présentations en entreprise et qui ruine souvent l’impact final d’une présentation.

Les visuels choisis doivent toujours servir un message et s’inscrire dans une actualité graphique si on veut pouvoir utiliser le design pour valoriser l’idée que l’on va défendre à l’oral. Pensez-y !

Manque de dynamisme des slides

L’inverse du manque de cohérence c’est le manque de dynamisme. Une erreur tout aussi commune en entreprise.

Il n’est pas rare en effet, que par manque de créativité l’on crée des slides très identiques les uns aux autres, avec les titres, les images toujours au même endroit, etc.

Si cela a le mérite de rester cohérent, ça a de fortes chances cependant de créer une certaine lassitude du côté du public.
Prenez donc l’habitude de varier, changer les images ou le texte de côté, en fonction des chapitres de votre présentation, par exemple.

Des blocs de textes illisibles

Encore plus commun que le point précédent, c’est bien sûr les slides surchargés de texte.

Toutes les études démontrent que l’être humain est incapable d’écouter quelqu’un parler et de lire en même temps le texte inscrit sur les slides.

C’est bien pour cette raison que nous recommandons toujours à nos clients de ne pas inscrire plus de 6 mots par slides, si ceux-ci ont vocation à être présentés à l’oral.

Au delà, cela peut avoir le mérite de rassurer un orateur peu préparé, mais cela ruine forcément l’impact visuel de toute présentation.

Décoration de slides et animations intempestives

Pour finir, il n’est pas rare de recevoir des briefs à l’agence qui confondent storytelling visuel et décoration de slides.

En effet, souvent on pense que parce que l’on fait appel à une agence créative, que celle-ci a l’obligation de faire des « claquettes visuelles » pour justifier le montant du devis.

Et c’est bien évidemment une erreur.

Les slides trop « décorés » soupoudrés d’animations intempestives sont tout autant des distractions qui ruinent la capacité de concentration de notre public.

Pensez donc à faire simple, Leonardo de Vinci n’utilisait pas Powerpoint, mais il aurait été à coup sûr fan de notre style plus épuré :D

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.   Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu