presentation-powerpoint

27 Jun 2015 Présentation Powerpoint : Découvrez 5 raisons qui font de la marche à pied votre meilleur atout à l’oral

Et si marcher vous permettait d’améliorer une présentation powerpoint ?

Je marchais seul, un soir dans les rues de mon arrondissement, lorsque je croise par hasard un ami. M’interrogeant sur ce que je faisais à cet endroit à ce moment précis, je lui ai alors répondu que je marchais pour préparer une présentation à venir.

S’il a esquissé un sourire et a sûrement dû trouver tout cela très « chelou », le fait est qu’il m’arrive régulièrement de me promener afin de stimuler ma créativité et répéter de façon introspective mes interventions à l’oral. Et je peux vous assurer que celles-ci sont les heures les plus productives de ma journée.

« Fresh walks bring fresh ideas »

En effet, nombreux sont les cas d’entrepreneurs, penseurs et artistes de génie connus pour leur goût de la marche en solitaire. Beethoven, Dickens, Darwin ou encore Jobs aimaient se promener seuls pour mieux réfléchir, résoudre des problèmes, développer un raisonnement ou stimuler l’émergence de nouvelles idées.

Si malgré ces exemples de réussite, vous êtes encore septiques, voici 5 bonnes raisons de vous convaincre de faire de la marche à pied votre meilleur atout pour préparer votre prochain oral.

 

1. Marchez pour booster votre créativité :

 

Si je suis moi-même convaincu depuis longtemps que mes meilleures idées me sont venues en marchant, une étude récente est venue créditer cette hypothèse. En effet, l’université de Stanford a démontré que nous sommes beaucoup plus créatifs lorsque nous marchons, que lorsque nous restons immobiles.

Dans cette étude, Marily Oppezzo et Daniel Schwartz ont fait le test sur 176 étudiants, leur demandant de réaliser plusieurs tâches, en séparant les étudiants en deux groupes : l’un étant resté assis avant de réaliser ces même tâches et l’autre ayant préalablement entrepris une longue marche.

Le résultat est sans appel, le groupe des étudiants ayant réalisé cette marche s’est montré 60% plus créatif que l’autre groupe, leur créativité ayant même atteint 81% de plus lorsqu’ils étaient en mouvement.

En fait, ce qui se passe c’est que pendant une marche à pied l’afflux sanguin augmente dans le cerveau, comme dans toutes les autres parties du corps, augmentant ainsi notre activité cérébrale et par conséquent notre créativité. Et ce, que ce soit pour une marche banale et routinière ou que ce soit dans un cadre visuel plus agréable.

Si pour préparer une présentation powerpoint nous vous recommandons souvent ici de répéter votre oral. Le faire en marchant est, par expérience, une excellente façon de stimuler l’émergence de nouvelles idées pour structurer ou illustrer votre présentation par exemple, en même temps que cela vous permet de vous évader, de sortir du cadre et ainsi créer des connexions auxquelles vous n’auriez pas pensé si vous étiez restés assis devant votre ordinateur.

Pensez-y !

 

2. Marchez pour développer votre capacité à convaincre :

 

Nous passons en moyenne 10 heures par jour assis sur notre derrière, ce qui est bon ni pour celui-ci ni pour notre cœur. Mais si nous ne pouvons que vous motiver à marcher davantage pour rester en forme, prendre l’habitude de la marche à pied peut également vous permettre de convaincre davantage à l’oral, et ce d’une façon que vous ne soupçonnez pas.

De plus en plus en vogue dans la Silicon Valley, les « walking meetings » sont un nouveau concept de présentation d’idées. Alors que nous sommes tous habitués à présenter à l’oral, immobiles, dans une salle fermée avec un public assis. L’objectif de ces meetings en mouvement est précisément de tirer partie de cette hausse de la créativité évoquée dans le point numéro 1, pour augmenter votre capacité d’argumentation et les chances de convaincre votre interlocuteur de l’intérêt des solutions que vous souhaitez lui vendre.

Lors d’une prochaine présentation powerpoint en « one to one », ayez le cran d’inviter un collègue ou même un client à vous suivre pour une marche d’une petite demi heure, en ayant préalablement pris le soin de choisir un endroit à proximité et que vous connaissez parfaitement. Vous serez alors surpris de constater à quel point cela vous facilitera la tâche. Car qui dit marche en extérieur dit aussi aucun écran de PC pour distraire votre interlocuteur, aucune interruption possible de ce même meeting, et une façon plus décontractée et « friendly » d’échanger des points de vues.

 

3. Marchez pour définir le contenu de votre discours :

 

Voici là l’un des grands points de divergence que j’entretiens avec certains de mes homologues du conseil en prise de parole en public. La plupart des livres que vous pouvez lire sur le sujet vous invite à ouvrir un fichier word et commencer à écrire un script avant de créer votre powerpoint.

S’il est en effet préférable de réfléchir en amont à ce que vous avez à dire, avant de vous empresser de l’illustrer sur des slides powerpoint, je trouve cependant super contre productif que d’essayer d’écrire un oral comme si d’un écrit s’il s’agissait.

Une bonne présentation ne s’écrit pas. Les mots, les phrases, les histoires ont besoin de s’exprimer à l’oral pour pouvoir s’organiser et se structurer dans votre tête, avant même de pouvoir les pencher sur une feuille.

Alors bien sûr, il est conseillé de définir en amont les grandes parties, les grands thèmes que vous souhaitez aborder pour vous aider à guider cette réflexion. Mais la créativité en ce qui concerne un oral, ne vient pas par l’écrit (ou en tout cas beaucoup moins productive).

La marche s’avère alors un outil surpuissant pour vous aider à définir ce que vous avez à raconter. Si elle stimule votre créativité, elle peut vous permettre également de commencer à extraire et faire murir des formulations, des raisonnements et argumentaires d’une façon inégalable.

Prenez donc l’habitude d’aller vous promener avant vos présentations. Commencez par essayer d’imaginer ce que vous diriez si vous étiez sur scène et réadaptez, reformulez à volonté votre discours, jusqu’à ce que vous soyez pleinement satisfaits du résultat final.

Je vous conseille cependant, de prendre bien soin de fermer la bouche lors de vos introspections, pour éviter que les passants vous suspecte d’une sénilité avancée :D

 

4. Marchez pour mémoriser votre discours :

 

Nous venons de le voir, la marche stimule votre créativité et c’est une excellente façon de formuler des idées visant à être présentées à l’oral. Dans la continuité, c’est donc logique qu’il s’agit là aussi d’une excellente façon de mémoriser votre discours.

Si vous avez profité de ce temps de marche pour réfléchir à ce que vous vouliez dire lors de votre prochaine présentation powerpoint, il vous sera désormais très aisé de mémoriser vos arguments, et ce bien plus efficacement que si vous aviez à apprendre par cœur un document word. Ayant répété votre oral maintes fois, les phrases vous sortiront alors spontanément. Vous en avez déjà mémorisés l’ordre, les enchainements et les différentes formulations possibles. Vous êtes désormais prêts pour l’oral !

 

5. Marchez dans les pas de génies en tous genres

 

Steve Jobs était un grand amateur de marche comme j’ai évoqué précédemment. Walter Isaacson, son biographe, a révélé que Jobs avait même identifié la marche à pied comme l’un des principaux secrets de sa créativité.

Beethoven à son tour était un marcheur infatigable, se promenant régulièrement, un crayon et une feuille à la main dans les rues de Vienne, pour pouvoir noter rapidement toutes les idées qui lui venaient pendant qu’il se dégourdissait les jambes. La marche a même eu une influence dans ses compositions, notamment dans la 6e symphonie, connue comme la Pastoral Symphony, inspirée semble-t-il par les différents paysages qu’il avait l’habitude de parcourir à pied.

Autre marcheur enthousiaste, Charles Dickens avait pour habitude d’entreprendre de longues marches et quand je dis longues, c’est très longues. Il marchait en effet plus de 30 miles par jour environ, de jour comme de nuit, quand l’envie lui prenait, ou lorsqu’il souhaitait réfléchir sur certains sujets. Il ne revenait alors que quand il avait fait le tour de la question.

Plus contemporain, Mark Zuckerberg fondateur de Facebook est lui aussi devenu un adepte de la marche à pied. Il n’est pas rare de le croiser dans la Silicon Valley se promenant seul ou accompagné. Si un jour vous avez la chance d’être retenu pour un entretien final avec le big boss, vous serez alors convié à coup sûr à entreprendre avec lui une longue marche pour vous présenter et discuter de votre futur poste. Les rumeurs racontent que la marche se finit toujours par un arrêt dans un point avec vue sur la Valley. Mark vous pointe alors du doigt les principales entreprises et vous rappelle au passage qu’il est le plus riche parmi ces entrepreneurs : D

 

Conclusion :

 

Marcher fait du bien à votre cœur, à votre créativité et à votre capacité à convaincre à l’oral. Alors n’ayez pas peur de paraître « chelou » dans la rue et profitez-en, c’est encore gratuit…

 

 

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.   Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu