12 Déc 2020

Comment devient-on bon orateur ?

Il vous est sûrement déjà arrivé de vous trouver en admiration envers un orateur, une oratrice qui par son aisance à l’oral parvient à vous impressionner, à vous motiver, à vous inspirer.

La longue liste des conférences TED en est remplie, mais on en trouve également dans les médias, en politique, dans les grandes boîtes, et de plus en plus sur youtube de nos jours.

Cette aisance à l’oral qui force l’admiration nous donne souvent l’envie de faire pareil, par mimétisme, par envie de coller à ce que l’on valorise, c’est assez naturel, c’est assez humain.

Cette envie, ce besoin de devenir « bon à l’oral » est même devenu aujourd’hui un « must have » dans le milieu professionnel.

La communication est en effet partout et on est de plus en plus motivé à s’améliorer soit même, et parfois même sommé de devenir charismatique, par nos activités professionnelles et les multiples visios, que l’on est amenées à animer au quotidien.

Et on le constate très bien ici chez Spitch. De plus en plus de professionnels, individus et entreprises nous contactent pour envisager un projet de formation, et ainsi essayer de gagner en éloquence pour ainsi devenir de meilleurs orateurs.

Si l’ambition de devenir un orateur éloquent est légitime, il demeure cependant important de savoir que ce n’est pas par la seule éloquence que l’on devient bon orateur.

Car à l’inverse de ce que peuvent faire croire tous ces concours d’éloquence, très en vogue de nos jours, un bon orateur, n’est pas un acteur capable de mémoriser un texte et d’utiliser efficacement son langage corporel pour le réciter. Ce n’est pas non plus un sophiste, capable de s’exprimer aisément sur tous les sujets, défendre tout et son contraire, à coup de tournures de mauvaise foi, et d’effets de manches fallacieux.

Non, un bon orateur c’est autre chose.

On reconnaît les grands orateurs par leur capacité à faire bouger les choses, à changer les opinions, à inspirer les foules, à influencer les comportements.

Une bonne présentation doit toujours être une réflexion autour d’un problème que rencontre notre public. Que ce soit sur scène ou sur Teams, si l’on prend la parole en public, ce n’est pas uniquement pour présenter des informations. Mais à l’inverse parce qu’on a identifié un problème et on a des solutions à apporter.

formation-storytelling-à-distance

En ce sens, on ne devient bon orateur que lorsqu’on est capable, tout d’abord, de poser le bon diagnostic. De mettre les mots justes sur les obstacles auxquels fait face notre public, les problèmes qu’il rencontre au quotidien.

Que vous preniez la parole pour promouvoir un produit, présenter une startup à des investisseurs. Présenter l’avancement d’un projet à votre boss ou une nouvelle fonctionnalité de votre appli à vos équipes marketing, la notion de problème à résoudre est toujours centrale, et ces produits, startups, projets et applis sont tout autant de réponses à un problème, à un besoin, que vous êtes censés avoir bien diagnostiqué en amont.

Ainsi, en tant que public on valorise les orateurs qui sont capables de faire le bon diagnostic, de mettre les bons mots sur ce que l’on ressent, sur ce dont on a besoin, et sans cette caractérisation du problème, impossible de convaincre de quoi que ce soit.

Une fois ce diagnostic posé, on est bon orateur que si on est ensuite et logiquement capable d’être riche en solutions, riche en propositions.

Si le public vous accorde son attention, c’est parce qu’il vous considère légitime, crédible sur votre sujet, et surtout capable de proposer des solutions aux problèmes qu’ils rencontrent.

Ainsi, les produits, projets, startups, conseils et recommandations que vous êtes amenés à présenter sont tout autant de solutions possibles à ces problèmes.

Vous devez être convaincant, et capable d’influencer positivement les prises de décisions, de façon à ce que vos solutions soient comprises et acceptées par votre public. Vous ne pouvez pas laisser votre public indifférent, il s’agit d’ajouter votre valeur ajoutée, faire bouger les choses en ayant été partie prenante, acteur du changement, et acteur dans ce processus de persuasion des décideurs quels qu’ils soient (clients, investisseurs, collaborateurs ou hiérarchie).

Cette opération est, néanmoins, toujours périlleuse, car on peut avoir fait le bon diagnostic et proposer une solution qui n’est pas tout à fait adaptée, ou qui faisant office de solution, ne résoudra pas le problème de votre audience. Ici seule la capacité de l’orateur à justifier ses propositions et à démontrer la solidité de ses solutions, permettra de convaincre ou non son public.

formation-réunions-à-distance

Enfin, un bon orateur est capable de donner du sens à l’ensemble.

Nous vivons dans un monde en constante mutation, dans lequel les flux d’information en continu et les niveaux de complexité s’accélèrent de façon inédite. Le monde aujourd’hui exige de chacun une capacité d’adaptation de tous les instants, et les orateurs valorisés sont désormais ceux capables de comprendre ces changements, décrypter les problématiques du quotidien, proposer des solutions et donner du sens aux enjeux qui se présentent à nous.

Il s’agit ici d’être capable non seulement d’identifier un problème et proposer des solutions, mais surtout d’être capable d’expliquer l’origine du problème, et de donner les éléments de réflexion qui permettront de justifier les solutions que vous proposez… Comment ça fonctionne, quels choix s’offrent à nous en tant que public, quels sont les risques, à quels bénéfices peut-on s’attendre, et comment mettre en place la solution que vous proposez.

Cette notion de sens et de cohérence d’ensemble, est essentielle, et les orateurs qui sont valorisés aujourd’hui et qui seront valorisés demain, sont ceux qui seront capables d’expliquer les enjeux qui se présentent à nous.

Et en ce sens, vous l’aurez compris on ne devient pas bon orateur juste en étant à l’aise face à un public ou une caméra, mais en apprenant à comprendre le monde dans lequel on vit et en étant riche en enseignements utiles pour son public.

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.
 
Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation