speaker-professionnel
14 Jan 2020

6 conseils pour devenir un speaker professionnel

Il semblerait qu’aujourd’hui tout le monde veuille devenir speaker professionnel.

Il y a presque 10 ans, lorsque l’on a crée l’agence Spitch, le moins que l’on puisse dire c’est que la prise de parole en public n’avait pas le vent en poupe. On démarchait non sans peine les entreprises qui en voyaient l’intérêt et cela était souvent vu comme un coût plutôt qu’un levier business.

 

10 ans plus tard le monde a bien changé. Entre les Keynotes d’Apple, les Tedtalks, l’engouement pour le stand-up, le face-cam et les meetings d’Emmanuel Macron, la prise de parole à pris son envol, et aujourd’hui les entreprises ont compris que si elles veulent exister elles doivent absolument savoir comment communiquer à l’oral et nombreux sont les experts qui souhaitent développer leurs softskils pour pourvoir partager leur expertise et peser dans leurs domaines respectifs.

 

Aujourd’hui, je vous propose donc quelques conseils pratiques pour devenir un speaker professionnel : 
 

1. Délimitez votre champs d’expertise

 
Souvent lorsque l’on a une formation généraliste, de type école de commerce (ou d’ingé) et que l’on a travaillé dans plusieurs entreprises, différents secteurs, le risque est parfois de penser que l’on peut être légitime pour débattre sur toute une série de sujets. S’il est vrai que nous avons tous des compétences multiples, et parfois même des expertises dans différents domaines, le fait est que pour devenir un orateur professionnel, il est préférable (du moins au début) de s’exprimer uniquement sur un seul et même domaine, et de s’efforcer d’être reconnu sur ce sujet précis.

La crédibilité sur des expertises professionnelles (et ici je ne parle pas d’influenceurs et autres experts en évidence) c’est quelque chose de difficile à acquérir, il faut connaître à fond son sujet, avoir rédigé, proposé des évolutions, connaître ses fondements et ses limites, et parvenir à être identifié par le public (qu’il soit b2B ou B2C) et ceci est souvent laborieux.

Commencez donc par vous concentrer sur une seule thématique, et si vous parvenez à devenir speaker et vivre de votre partage d’expériences, ensuite, rien ne vous empêche de diversifier votre fond de commerce.

 

2. Bossez votre discours

 

Si vous souhaitez devenir speaker professionnel vous allez devoir envisager vos discours comme celui d’un comédien. Il ne s’agit plus d’improviser, ou de mettre bout à bout quelques éléments d’analyse et autres enseignements spontanés. En tant que speaker on attend de vous un discours construit, un travail de rédaction en amont, des exemples, des anecdotes qui captent l’attention et rendent mémorable votre passage. Les meilleurs orateurs sont en effet ceux qui au-delà de leur expertise ont un discours qui fait mouche.

 

3. Répétez, répétez, répétez

 

On ne le répètera jamais assez ici sur le blog, mais la principale action à réaliser pour un orateur qui souhaite progresser dans sa prise de parole en public, est et restera toujours la pratique. Plus vous répétez en amont de votre prise de parole et plus vous serez capable d’en maitriser pleinement le potentiel. Cela parait un peu « captain obvious » comme conseil et pourtant, par expérience, je peux vous garantir que rares sont les orateurs qui répètent de bout en bout, ne serait-ce qu’une seule fois leur discours avant de monter sur scène.

 

4. Montez sur scène autant de fois que possible

 

Dans la continuité du point précédent, si vous souhaitez devenir un speaker professionnel il vous faudra tester le contenu de votre discours, votre matériel, comme disent les humoristes. Et en suivant cette métaphore, comme un stand-upper, il est indispensable de monter sur scène et de tester votre discours, le schéma narratif, les exemples, les éléments de pathos (histoires, émotion, humour). Voir ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins, ce qui génère des interactions avec le public et ce qui le laisse plus indifférent.

On a beau être, ou devenir, un expert en rhétorique, il n’en reste pas moins que le chemin ne se parcours qu’en marchant, et seule la pratique permet d’aboutir à des discours de haut niveau. Pensez-y !

 

5. Parlez plus lentement  que vous ne réfléchissez

 

Lorsque l’on a le trac, on a souvent tendance à accélérer notre débit de parole. Si cela peut parfois nous tranquilliser en tant qu’orateur, cela n’en reste pas moins une grave erreur, à éviter absolument.

En effet, un discours rapide est souvent contreproductif tant il difficulte sa compréhension pour le public. Dans une époque comme la nôtre où la capacité d’attention de l’être humain s’est réduite drastiquement, celle-ci est devenue par conséquent une denrée rare, qu’il faut savoir gérer et préserver, si l’on souhaite intéresser et convaincre à l’oral.

Ainsi, pour les speakers professionnels, comme pour ceux du quotidien, pensez à ralentir le tempo de votre discours, sans exagérer bien sûr, mais d’une lenteur suffisamment adaptée à la compréhension (lente) de votre auditoire. :)
 

6. soignez votre langage corporel

 

Tout le monde connait cette statistique issue du travail d’Albert Mehrabian, qui dit que l’impact de notre communication est déterminé à 7% par la partie verbale et à 93% par le non verbal.

Si le body langage représente une partie importante, en tant que coach en prise de parole en public, je reste convaincu que cette statistique est assez exagérée, et que le discours, la rhétorique, le Storytelling sont les compétences les plus importantes à maitriser si l’on souhaite intéresser et convaincre à l’oral. Le contenu prime toujours sur la forme, et il suffit de relire Albert Mehrabian, pour se rendre compte du manque de données empiriques soutenant son analyse.

Cependant, le langage corporel reste une compétence essentielle à l’heure de prendre la parole en public. Le regard, la posture, le sourire, l’usage des mains ou encore les micro expressions influencent la façon avec laquelle notre public nous interprète et il est important d’apprendre à utiliser son corps efficacement et c’est ce pourquoi nous intégrons cet apprentissage dans toutes nos formations.

 

formation-storytelling

Si vous souhaitez apprendre à présenter efficacement à l’oral, je vous invite à cliquer pour découvrir tout ce que notre formation en Prise de Parole en Public peut faire pour vous et votre team.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez par mail, sur linkedin ou sur twitter, et je vous dis à très vite pour plus de conseils pratiques :D

 

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.
 
Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation

Votre e-mail principal :