synergologie

27 Jan 2017 Synergologie : analyse des micro-expressions de la bouche (partie 1)

Pendant que nous communiquons avec les autres il arrive très régulièrement que certaines zones de notre corps nous démangent. Si on peut parfois croire à une simple éruption cutanée passagère, la Synergologie vient démontrer que ces démangeaisons peuvent être interprétées et sont généralement l’expression d’une gène, d’un non-dit ou d’une pulsion refoulée.

La Synergologie est une science venue du Quebec et qui permet justement d’analyser la gestuelle de nos interlocuteurs et d’interpréter la communication cachée, pour mieux interagir dans une relation ou une négociation, déjouer les manipulateurs, les jeux d’acteurs, ou encore la vulnérabilité et le stress.

Il semblerait en effet que 95 % du langage corporel ne peut faire l’objet d’un contrôle conscient. Il est donc impossible pour un être humain de dissimuler la plupart de ses gestes, ce qui est d’autant plus intéressant que ceux-ci expriment généralement bien davantage que les mots qui sortent de notre bouche.

Si la maîtrise de toutes les interprétations possibles des gestes que nous faisons requiert des années d’études pour un Synergologue, il existe cependant des techniques accessibles au commun des mortels et qui peuvent nous aider à déchiffrer les gestes et donc les non dits de nos interlocuteurs au quotidien.

Aujourd’hui je vous propose donc de commencer une série d’articles regroupant les principales interprétations que l’on peut faire des gestes, démangeaisons, caresses et autres touchés furtifs, en fonction de la zone du corps visée par ceux avec qui nous interagissons.

 

La Bouche 

La bouche est un endroit très riche en micro démangeaisons. Nous passons notre journée à toucher différents endroits de nos lèvres pendant que nous interagissons avec les autres. Celles-ci ne sont pas anodines et peuvent cacher un certain nombre de non dits.

Par exemple si votre interlocuteur rentre ses lèvres dans la bouche, c’est sûrement qu’il se retient de dire ce qu’il pense, qu’il fait attention à ce qu’il dit. Il peut être en train de ruminer son agacement (droite) ou se trouve blessé (gauche). Ce mouvement apparaît souvent en fin de phrase quand on est conscient que tout n’a pas été dit et quand on cache des informations.

Les commissures des lèvres peuvent également représenter un objet d’études intéressant, si celles-ci provoquent des démangeaisons quand les propos de l’autre ou son comportement nous blessent. Sur la gauche, on va intérioriser lourdement l’agression, sur la droite, on peut être traversé par l’idée de se venger.

Lorsque les commissures remontent, elles signent généralement un plus ou moins léger agacement (à gauche) et jusqu’à du mépris (à droite).

Quand les lèvres sont mordillées, c’est qu’on essaie de contenir, de maîtriser l’émotion ressentie, laquelle peut aussi bien être de la colère, de la joie, de la tristesse, de la surprise, du dégoût ou encore de la peur.

Autre geste récurrent c’est celui des mains faisant la forme d’une pince. Si les doigts viennent pincer légèrement les lèvres cela signifie que les arguments qui sortent de ma bouche devraient être plus affûtés.

 

Alors bien sûr celles-ci sont seulement quelques unes des interprétations possibles par la Synergologie, aux micro-expressions que nous réalisons avec notre bouche et qui peuvent dissimuler des non-dits. Une fois le geste repéré, l’analyse ne peut cependant se faire qu’en fonction du contexte verbal, ce qui permet d’éviter  d’appliquer des interprétation imprécises.

 

 >> Prochain article : la langue

 

Source : pour en savoir +

 

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.   Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu