Pourquoi-certaines-personnes-ont-plus-de-réussite-que-d’autres--

04 Jan 2017 Pourquoi certaines personnes ont plus de réussite que d’autres ?

On se demande tous souvent pourquoi certaines personnes ont plus de réussite que d’autres dans ce qu’elles entreprennent. S’agit-il de talent naturel ? Sont elles-plus intelligentes, ou ont-elles uniquement plus de chance ?

Si on a parfois l’impression que la réussite est plus accessible aux autres qu’à soi-même et qu’il est difficile de maîtriser une compétence, réussir une activité ou un business, l’objectif de ce post est de venir démystifier tout cela.

 

Les débuts sont toujours catastrophiques

C’est ce qu’on essaye souvent de nous cacher, mais la vérité c’est que tout le monde est plutôt mauvais à ses débuts.

Que ce soit pour écrire un post de blog, un livre, prendre la parole en public, chanter, jouer sur scène ou tout autre activité valorisée socialement, les débuts sont toujours laborieux. Et si certains ont plus de succès que d’autres c’est avant tout parce qu’ils n’abandonnent pas.

L’échec est malheureusement trop souvent pointé du doigt dans nos sociétés. Vu par les autres, inconsciemment, comme un exemple de son propre et possible fracas, on préfère le condamner, le ridiculiser plutôt que de voir en lui le début logique d’un processus créatif.

Et c’est forcément un tort. Aucune bonne idée ne surgit spontanément au premier jet. Tous les écrivains vous diront, par exemple, qu’il n’y a pas d’écriture mais que de la réécriture. Pour pouvoir faire émerger une bonne idée il est indispensable en effet de pencher sur le papier toutes celles qui le sont moins, et qui, en quelques sortes, freinent le génie qui est en vous de s’exprimer.
A titre d’exemple :
Sachez que vos premiers 30 posts de blog seront mauvais.

Vos 5 premiers livres seront maladroits.

Vos 15 premières prises de parole en public seront gênantes.

Vos 40 premières vidéos sur youtube seront de mauvaise qualité.

Etc, etc, etc… est c’est juste normal.

 

LE SUCCÈS C’EST LE RÉSULTAT DES ENSEIGNEMENTS QUE L’ON EXTRAIT DE NOS ECHECS

Maintenant que vous savez qu’il faut accepter d’être mauvais pour pouvoir gravir la montagne de l’excellence, à chaque fois que vous entreprendrez quelque chose de nouveau et que cela vous semblera encore insurmontable, à ce premier stade, posez vous la bonne question :

Mes résultats modestes sont-ils le reflet d’un décalage de niveau insurmontable ou à l’inverse, mes erreurs ne sont elles pas que le brouillon logique d’une montée en compétences ?

Qu’importe le domaine que vous visez, pour réussir il vous faudra, dans un premier temps, faire le tour de l’existant. Cela implique forcément de lire, écouter, visualiser, expérimenter tout ce qui a déjà été réalisé dans ce même domaine.

Vous souhaitez vous exprimer comme Steve Jobs à l’oral par exemple ? Commencez par lire les livres méthodes qui parlent de public speaking. Suivez les blogs comme le notre, qui partagent des conseils au quotidien. Visualisez les grands moments de communication orale de Jobs, mais également les meilleurs Ted Talks, les grands oraux de l’histoire. Puis formez-vous! Apprenez avec des professionnels à structurer efficacement un discours, à capter l’attention, à parler avec impact.

Et enfin, entrainez vous !

Filmez-vous en train de présenter, demandez davantage à prendre la parole lors de vos prochains meetings, préférez l’oral aux mails, prenez des risques, soyez mauvais et tirez-en les enseignements nécessaires à votre évolution.

Vos débuts seront forcément brouillons, maladroits, peu naturels, mais la récurrence vous permettra de gagner très rapidement en aisance et de progresser plus facilement que si vous étiez resté bloqués sur la technique et tous ces conseils inutiles qu’on lit dans certains livres.

La persévérance étant dans tous les cas la meilleure des formations.

 

Quelques échecs qui sont de très bons exemples de réussite

Oprah Winfrey a été virée de son premier job à la télé et est devenue depuis milliardaire grâce à son émission. On a dit à Walt Disney qu’il manquait d’imagination. Le premier livre de Stephen King a été rejeté 30 fois avant de signer avec un éditeur. Le CEO d’Alibaba et 22ème plus grande fortune mondiale a postulé 10 fois à Harvard sans succès… et des exemples comme ceux-là il y en a une pléthore.

Qu’importe ce que vous entreprenez, lisez, formez-vous, entrainez-vous, écrivez et réécrivez, persévérez et restez toujours positif. Il n’y a pas de compétences insurmontables et croyez moi la plupart sont même très accessibles au premier obstiné.

 

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.   Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu