Pourquoi-est-il-urgent-de-former-ses-employés-à-la-prise-de-parole-en-public--

06 Dec 2016 Pourquoi est-il urgent de former ses employés à la prise de parole en public ?

Présentations, webinars, Lives Periscope, interview TV, nous n’avons jamais autant communiqué à l’oral en entreprise. Une prise de parole en public efficace est essentielle de nos jours, dans un monde où la communication est devenue une compétence transversale à l’ensemble des fonctions de l’entreprise.

Ce que les anglo-saxons appellent le « Public Speaking » serait même devenu le prédicateur le plus significatif du succès individuel et collectif. Former ses employés semble d’autant plus importante qu’elle est complètement inexistante tout au long des études supérieures, alors qu’elle permet des progrès tangibles en terme de productivité et de retour sur investissement. 

Si vous en doutez encore, voici 7 raisons qui font de la formation en prise de parole en public un investissement incontournable dans les compétences de vos employés :

 

1. Chaque employé est un vendeur

Si vous pensez que savoir présenter efficacement à l’oral est une compétence utile qu’à certaines fonctions (commerciaux, marketing…) sachez que vous vous trompez. Il semblerait que 40% de notre temps de travail, en moyenne, soit plus de 3 heures par jour, soit passé à convaincre les personnes qui nous entourent (collaborateurs, clients, partenaires) et ce qu’importe la fonction dans laquelle on évolue (Selling is Human – Daniel Pink 2013).

Ainsi, dans une réalité actuelle où la majorité des employés occupe aujourd’hui principalement des fonctions d’analyse, de coordination et diffusion de l’information, savoir transmettre celle-ci tout en réussissant à valoriser et vendre ses opinions et les solutions que l’on promeut est devenu une compétence centrale, avec un réel effet de levier de productivité, lorsqu’un investissement est fait en terme de formation.

Des workshops et trainings existent et doivent donc désormais concerner toutes les divisions de l’entreprise, du stagiaire au CEO.

 

2. Présenter efficacement à l’oral est souvent synonyme de compétence

Les orateurs sont la plupart du temps l’image de l’entreprise. Lorsqu’un employé est amené à prendre la parole face à un client important, lors d’un séminaire d’entreprise ou encore dans un panel d’experts, ses compétences et les projets qu’il présente sont souvent très rapidement jugés par sa capacité à les présenter avec enthousiasme, précision et intérêt. Votre employé à beau être un brillant ingénieur présentant un projet à fort potentiel, si celui-ci n’est pas capable de pitcher clairement ce qu’il fait (quoi – comment – pour générer quoi) il est alors et dans tous les cas très difficile de se différencier et de valoriser son travail, équipe ou son entreprise. Et ce malgré toutes les qualités intrinsèques de ce qu’il présente.

 

3. Aucune formation à la prise de parole en publique n’est dispensée pendant les études supérieures

Ce qui est curieux avec la prise de parole en public, c’est que s’il s’agit de l’une des compétences les plus utilisées en entreprise, sa formation est elle complètement inexistante dans la plupart des cursus et ce même en école de commerce.

L’énorme majorité d’entre nous est donc, de ce fait, complètement autodidacte à l’oral, arrivant en entreprise avec des capacités acquises, tant bien que mal, au cours des exposés académiques, et se laissant facilement influencer par tout un tas de mauvaises pratiques, présentes trop souvent dans le monde de l’entreprise et qui minent aujourd’hui leur productivité (trop de slides, slides trop chargés, mauvaise façon de structurer l’information, lecture des slides, présentations trop longues, etc).

Cette lacune de formation semble donc représenter un excellent vecteur de progression, puisque quasi inexistante, que peut facilement exploiter chaque entreprise, à condition de ne pas oublier que la prise de parole en public concerne tant le fond (powerpoint, slides, storytelling) que la forme (langage corporel, contact visuel).

 

4. Une présentation c’est bien plus qu’un simple alignement de slides

Apprendre à présenter à l’oral c’est apprendre à convaincre. Une présentation est en effet un acte de communication persuasive, comme le définissait Aristote, dont l’objectif le premier est de faire adopter un point de vue à une audience donnée et de lui insuffler un changement comportemental (achat, investissement, recommandation…)

Si une présentation orale se doit d’être persuasive, elle ne peut donc pas se résumer à une simple succession de slides, comme on le pense trop souvent en entreprise. Le support visuel ne suffisant pas à lui seul pour convaincre un auditoire, une réelle réflexion sur le contenu du discours ainsi que sur la transmission non verbale de celui-ci, doit également être considérée.

De cette façon, former à la prise de parole en public est efficace, si cela couvre chaque étape de cet acte de communication, du storytelling (la façon de contextualiser le sujet, de faire émerger une problématique et d’y apporter une solution convaincante, de façon structurée) à la création des slides (épuration du message, identification des idées clés, mise en avant graphique) jusqu’au langage corporel des orateurs (posture, regard, voix et gestuelle…).

C’est la maîtrise de cet ensemble de compétences qui permet de convaincre à l’oral. Des compétences à la portée de tous, pour peu que chacun ait accès à une formation régulière et continue.

 

5. Avoir à prendre la parole en public est un acte redouté par la quasi totalité des employés

Selon une étude, les américains ont davantage peur de parler face à un public que de leur propre mort. L’éventualité d’une prise de parole en public génèrerait en effet plus de stress que n’importe quelle autre activité, de nos jours. Une réalité qui est d’autant plus transposable en France que nous ne sommes pas vraiment reconnus pour être les champions des présentations. Si le stress de l’oral est tout à fait naturel, il existe cependant des techniques pour envisager chaque présentation de façon plus sereine et préparée, que chaque orateur devrait connaître et qui pourrait améliorer considérablement chaque prise de parole au quotidien en entreprise. Le manque de professionnalisation de la prise de parole en public étant ici, une fois de plus, une situation complètement surmontable par la formation continue.

 

6. Réussir à informer, captiver et convaincre à l’oral influence directement les performances de certaines fonctions

Si tous les employés sont concernés par la nécessité de communiquer efficacement à l’oral, certaines performances, comme celles des commerciaux notamment, sont elles directement dépendantes des compétences de chacun à réussir à informer, intéresser et convaincre leurs interlocuteurs à l’oral. Et dans ce champs d’action précis, malgré ce que l’on pourrait croire, la formation en prise de parole en public est également quasi inexistante chez les commerciaux. Si on considère que chacun se doit d’avoir la fameuse fibre commerciale, sachez que celle-ci devient de plus en plus obsolète de nos jours, dans un monde où pour faire du business la technique du pied dans la porte ne suffit plus malheureusement. Désormais, le discours se doit d’être ‘audience centric’, chaque commercial doit en effet être capable d’identifier les besoins et frustrations de ses interlocuteurs et juxtaposer un discours qui répond à ses mêmes besoins tout en potentialisant ses futurs clients. C’est désormais en valorisant son prospect que l’on valorise une marque et non plus l’inverse.

 

7. Le retour sur investissement est réel et mesurable de plusieurs façons

Si le vieux adage nous dit qu’il n’y a pas de meilleur investissement que celui que l’on fait dans les compétences de ses collaborateurs, lorsque l’on parle d’investissement dans la formation, il est légitime de parler également de ROI.

En ce qui concerne la formation en prise de parole en public il s’agit là de l’un des investissements dont les bénéfices sont les plus facilement constatables.  Chaque manager peut en effet rapidement observer l’application des conseils, enseignements et techniques développés lors des séances de formation. Les meetings en interne, les séminaires, rendez-vous client et autres conférences de presse, sont la meilleure évaluation possible des progrès que chaque formé est capable de réaliser. L’occasion également d’identifier les lacunes restantes et adapter, avec l’organisme de formation choisi, le contenu des prochaines séances aux besoins spécifiques de son équipe.

Pour finir et en ce qui concerne les commerciaux, les études démontrent que les progrès dans la capacité de chacun à convaincre à l’oral peuvent avoir des conséquences exponentielles en terme de business. Même si le succès commercial est une conjugaison de plusieurs facteurs, la communication orale, l’enthousiasme et l’empathie transmise à ses interlocuteurs restent  généralement les éléments les plus déterminants de ce type de décisions.

 

Car comme disait Charles Buxton : « Experience shows that success is due less to ability than to zeal. »

 

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.   Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu