la-tete

24 Feb 2017 SYNERGOLOGIE : DÉCRYPTAGE DES MICRO-EXPRESSIONS DE LA TÊTE (PARTIE 5)

Nous avons vu, lors des derniers articles, tout un ensemble d’interprétations possibles des micro-expressions et démangeaisons, de la bouche, du nez, de la langue, des oreilles, des sourcils et du menton. Si ces éléments peuvent être étudiés séparément, la tête dans son ensemble est également très riche en interprétations de nos non-dits, que la Synergologie se propose de décrypter.

La tête

Lorsque nous interagissons avec les autres il n’est pas rare que l’orientation de notre tête varie et ces gestes sont tout sauf anodins.

Par exemple, si notre interlocuteur nous regarde en nous montrant davantage la partie gauche de son visage, sachez que cela peut être considéré comme un signe de connivence, de lien ou d’écoute.

A l’inverse, si la tête tourne vers sa gauche (pour nous présenter son profil droit), la personne nous montre qu’elle est en situation d’analyse de l’autre, de méfiance.

Si, au lieu de tourner à droite ou à gauche, celle-ci penche sur l’un de ces cotés, on parlera alors d’axe latéral gauche (ALG) ou d’axe latéral droit (ALD). Le premier indique de la détente. Le second de la vigilance.

Si la tête est fortement penchée à gauche, on parle alors de soumission ou d’abandon, selon le contexte. Si la tête est fortement penchée à droite, ceci peut être interprété comme un signe rigidité.

On observe par ailleurs souvent des axes latéraux gauche au restaurant, lors de diners romantiques, où, souvent un individu penche la tête à gauche et l’autre en face la penche à droite. Mais n’en déduisez pas que ce dernier est peu sensible, voire récalcitrant au charme du premier. Pour le coup, il s’agit d’une synchronisation, on se met au diapason de l’autre. Il y a là, ce que les Synergologues appellent un « biais systémique ».

Il arrive aussi, souvent, que la tête de nos interlocuteurs penche à gauche pour nous amadouer. Ce geste n’est pas exécuté de façon volontaire mais peut révéler une intention de ceux-ci de nous manipuler. C’est un appel non-conscient à l’autre pour solliciter un regard empathique et bienveillant sur la situation.

La tête penche aussi en avant ou en arrière, c’est ce que les Synergologues appellent « l’axe sagittal ».

Lorsque la tête penche vers l’avant, on dit alors que la personne se met en retrait. Et lorsque celle-ci penche en arrière, c’est souvnent signe que l’on essaye de nous mettre à distance.

Par exemple, lorsque quelqu’un souhaite convaincre son interlocuteur, en rendez-vous commercial, ou lors d’un débat d’idées, il n’est pas rare d’observer que le corps de celui-ci se penche souvent vers l’avant, sa tête penchant naturellement à gauche, alors qu’il le regarde davantage avec l’œil gauche.

Lors de débats très vifs, ces mouvements sont même parfois poussés à l’exagération. On souhaite tellement qu’il adhère à nos propos que le cou vient se projeter encore davantage vers notre interlocuteur, c’est ce qu’on appelle « le syndrome du dindon ».

Alors bien sûr et comme à chaque fois celles-ci sont seulement quelques unes des interprétations proposées par la Synergologie aux micro- expressions de la tête. Une fois le geste repéré, l’analyse ne peut cependant se faire qu’en fonction du contexte verbal, ce qui permet d’éviter d’appliquer des interprétations imprécises.

>> Prochain article : les yeux

Source : pour en savoir +

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.   Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu