L’Agence-Spitch-dans-un-article-du-journal-Le-Monde
10 Avr 2018

On parle de L’Agence Spitch dans le journal Le Monde

Dimanche dernier est paru un article traitant de la prise de parole en public, écrit par la journaliste Catherine Rollot et intitulé : « Le boom des formations à l’oral, pour en finir avec les mauvais souvenirs de récitations ».

Parcourant les différentes angoisses de la prise de parole (Gorge nouée, mains moites, tremblements, boule au ventre… ) la journaliste reviens sur la spécificité française qui sous évalue l’oralité au profit de l’écrit, tout au long du parcours académique et qui participe du malaise à l’oral ressenti, en entreprise.

Mais si cette réalité que nous connaissons tous ne date pas d’hier, il existe une réelle prise de conscience qui est elle toute nouvelle. Comme le dit très bien Catherine Rollot, depuis un peu plus d’un an il existe un réel regain d’intérêt pour le pitch et la la prise de parole en public en général.

En témoignent la multiplication et le succès des concours d’éloquence, des formations à la prise de parole, des manuels et films sur l’art du beau discours. Le Brio, d’Yvan Attal a en effet connu plus d’un million d’entrées, et César 2018 du meilleur espoir féminin pour Camélia Jordana pour son rôle de jeune banlieusarde étudiante en droit confrontée à son professeur qui lui apprend la rhétorique. Autre succès, le documentaire “A voix haute : la force de la parole”, de Stéphane de Freitas », sur l’histoire d’Eloquentia, un concours créé par le réalisateur et qui, depuis 2012, désigne le meilleur orateur de Seine Saint-Denis. Enfin, la nouvelle réforme du bac a mis également l’accent sur l’oralité avec la mise en place d’ici à 2021 d’un grand oral dit « de maturité ».

Interviewé avec d’autres références de la prise de parole en public comme Bertrand Périer, Avocat et auteur de « La parole est un sport de combat », ou Romain Decharne, enseignant d’art oratoire à Sciences Po, j’ai pour ma part insisté sur l’importance de la compétence oratoire dans la réussite professionnelle, tout comme sur l’importance d’une formation en prise de parole en public en dehors de l’entreprise, pour ne pas avoir à apprendre des mauvais exemples qui nous entourent.

En effet, même si certaines personnes peuvent être prédisposées à l’oralité, il est important de souligner que l’aisance à l’oral n’est pas innée et que les difficultés à communiquer face à un public sont communes à l’être humain et trangénérationelles.

On peut en effet faire partie de la génération des youtubeurs et posséder les mêmes difficultés que les générations précédentes lorsqu’il s’agit de regarder un public dans les yeux, faire porter sa voix et utiliser son corps de façon à capter l’attention et transmettre un message efficacement.

Et à l’inverse de ce qui se fait généralement en entreprise, dans laquelle nous communiquons souvent par mimétisme en imitant ceux avec qui nous collaborons au quotidien, il existe de réelles techniques de pitch et de prise de parole en public qui permettent réellement de progresser très rapidement et apprendre, qu’importe notre niveau initial, à informer intéresser et convaincre à l’oral.

Je vous laisse découvrir l’article en cliquant sur l’image ci dessous :

 

prise-de-parole-en-public

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.
 
Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation

Votre e-mail principal :