10-choses-à-savoir-avant-de-faire-une-présentation

06 Oct 2017 10 choses à savoir avant de faire une présentation

L’une des étapes de nos formations en présentations et prise de parole en public, concerne les choses à savoir, les conseils pratiques avant d’ouvrir son logiciel Powerpoint.

Aujourd’hui j’ai décidé d’en partager quelques points avec vous, de façon assez rapide et facile à lire, les voici :

 

1. L’être humain à plus peur d’avoir à prendre la parole face à un public que de sa propre mort

C’est une étude américaine qui le dit et pourtant les américains sont réputés pour être de bien meilleurs communicants que nous ne le sommes. Le stress de l’oral est en effet universel et la préparation est la seule façon de surmonter cette peur.

 

présentation-keynote

 

2. Pour réussir une présentation il faut consacrer 70% de son temps de préparation à écrire son script et 30% seulement à ses slides

A l’inverse de ce qu’il se fait généralement en entreprise, l’étape la plus importante pour une faire présentation réussie n’est pas le powerpoint en lui même mais toute la préparation autour du script de votre discours. Posez votre pitch, étoffez chaque étape et bossez votre argumentaire. Il sera ensuite beaucoup plus facile de choisir les visuels pour illustrer chaque idée.

 

3. Le rapport entre quantité de slides et durée de l’oral dépends du nombre de messages visuels que vous souhaitez faire passer

Cela peut paraître trivial, mais par expérience je peux vous garantir que cette règle n’est que très peu appliquée au quotidien. En fonction de votre script, si vous maîtrisez votre sujet, le nombre de slides peut être en réalité assez réduit. Tout dépendra de combien de messages très visuels vous souhaitez aborder et dans tous les cas, une image impactante vaut mieux que 10 slides complexes.

 

4. Votre impact à l’oral est réparti de la façon suivante : 7% pour le contenu, 38% pour votre voix et 55% pour le langage non-verbal.

Si le contenu de votre discours est indissociable de la réussite d’un oral, la cohérence entre les mots choisis et votre intonation ainsi que l’engagement corporel qui est le votre est elle fondamentale une fois face à son public. Si on fait passer des messages forts avec une voix monocorde et un corps mou, on a en effet que très peu de chances de marquer les esprits des personnes que l’on a en face de nous.

 

5. 90% du stress généré par l’oral provient du manque de préparation de l’orateur

S’il existe des pathologies agoraphobes rares, sachez que cette règle s’applique dans la plupart des autres cas. Le stress est toujours généré par l’anticipation d’un oral dans lequel nous savons que nous aurons à improviser en live face à un public et c’est ce manque de préparation qui nous fait stresser avant et pendant un oral. Pensez-y !

 

présentation-powerpoint

 

6. Steve jobs passait 2 jours à préparer et répéter chaque keynote

J’évoque cette stat à chaque séance de coaching avec nos clients. En entreprise, il est très rare qu’un CEO ait plus de 2 heures à consacrer à la répétition d’un oral important. Et pourtant il est fondamental d’être capable de prendre le temps de répéter au moins 4 fois son discours de bout en bout. Un manque de temps qui se paye souvent très chère face à son public, et la plupart du temps par manque de préparation, comme nous venons de le voir.

 

7. Si vous arrivez à résumer votre présentation en 10% du temps qui vous sera imparti, c’est que vous êtes prêt

C’est la logique du pitch. Plus vous êtes capables de résumer un oral en une durée très courte et plus vous serez capable de briller sur un format plus long. Cela semble aisé, mais essayez avant votre prochaine présentation et vous verrez qu’il est plus difficile que cela en a l’air.

 

8. Votre présentation ne doit pas dépasser 40% de la durée de votre meeting

Pour l’avoir constaté en entreprise, je peux vous garantir que quasi personne ne respecte cette règle au quotidien.

Et pourtant il est indispensable à une vente ou à n’importe quelle négociation, de laisser au moins 60% de son temps pour répondre aux doutes, aux questions, préciser certains points et échanger avec son interlocuteur. Sur une heure de meeting en moyenne, pensez donc à consacrer 25 minutes max à l’oral et 35 minutes à votre public.

 

9. Une présentation doit servir à expliquer à votre public comment vous êtes capable de résoudre un problème qu’il rencontre et non pas à expliquer ce que vous faites

C’est la grande erreur que l’on retrouve à quasi chaque présentation. La plupart du temps, ayant hâte de convaincre son interlocuteur, on passe trop de temps à expliquer ce que l’on fait, son job, sa boite, ses services, etc… Alors qu’une présentation c’est pas fait pour ça ! Vous n’êtes pas le héros de votre oral. A l’inverse vous devez plutôt vous considérer le mentor de votre public, ce héros, qui rencontre des problèmes et auxquelles vous avez les solutions les plus adaptées à lui proposer. Montrez-lui le chemin, tel est votre destin !

 

10. Vous avez deux secondes pour influencer positivement l’impression que votre public se fait de vous

La première impression est toujours la bonne. Au delà, il est toujours très difficile de changer le « mindset » de son public. Pour réussir, pensez à vous montrer le plus souriant, affable et ouvert possible. Présentez vous, ce que vous faites, d’où vous venez, et ce que vous allez lui présenter aujourd’hui. Montrez que vous venez en paix, regardez les gens dans les yeux, soyez la bonne personne que vous êtes au quotidien, et tout se passera pour le mieux.

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.   Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu