7-questions-à-se-poser-pour-créer-des-présentations-«-audience-centric-»
13 Mar 2018

7 questions à se poser pour créer des présentations « audience centric »

Aujourd’hui encore, il n’est pas rare d’assister à des présentations egocentriques, centrées sur la boite, les produits et les services de l’orateur, et au cours desquelles, en tant que public on se demande souvent quel est notre intérêt d’accorder notre attention à la personne que l’on a en face de soi.

Et c’est d’autant plus dommage, que l’on sait que si quelqu’un nous écoute avec attention c’est uniquement parce qu’il pense pouvoir apprendre quelque chose de nouveau et en ressortir potentialisé, par ce nouvel enseignement qu’il aura pu extraire, et ce qu’importe le support (présentation, tuto youtube, feed instagram, etc…)

Aujourd’hui je vous propose donc 7 questions, à se poser impérativement avant de créer une présentation « audience centric », si l’on veut être capable de proposer un discours qui capte l’attention de son public.

Agence-powerpoint-paris

 

1.A quoi ressemble mon public ?

 
C’est la première question à se poser avant de préparer sa prise de parole en public. Qui sera là ? quelle est leur formation, leurs activités, quel est leur niveau de séniorité…

Ces quelques informations vous permettront de mieux appréhender vos interlocuteurs et adapter votre discours en fonction de leurs profils. Avec un discours plus analytique si vous avez à faire à des gestionnaires, ou plus marketing, si vous avez des communicants en face de vous, par exemple.
 

2.Pourquoi seront-ils présents ?

 
Les raisons qui poussent quelqu’un à assister à une présentation sont multiples. En fonction du type d’oral, certaines personnes ont pu y avoir été obligées par la hiérarchie, ou à l’inverse s’y sont inscrits par la curiosité que votre thématique à pu susciter en eux…

Ces informations sont essentielles car, il est généralement beaucoup plus difficile de capter l’attention de personnes qui n’ont pas choisi de vous écouter, que d’un public acquis à votre cause.

Ainsi, en récoltant ce type d’info, vous allez pouvoir adapter votre contenu. Avoir recours à des vidéos et autres artefacts plus catchy pour capter l’attention plus facilement de votre audience, si celle-ci ne vous connaît pas, et à l’inverse approfondir vos explications, si votre public a déjà assisté à votre conférence, par exemple.

 

3.Quels sont les problèmes qu’ils rencontrent ?

 
Ici on touche un point crucial de toute présentation réussie et donc « audience centric ».

La plupart des personnes n’ont absolument rien à faire de votre thématique, de votre boite ou vos services. La seule chose qui importe sont les problèmes qu’ils peuvent rencontrer au quotidien et comment vous pouvez (ou non) représenter une possible solution pour eux.

Ainsi, ayez toujours en tête que vous n’êtes pas le héros de votre présentation, mais qu’à l’inverse, c’est bien votre public qui doit être au centre de toutes vos attentions.

 

4.Comment puis-je résoudre ces problèmes ?

 
Après avoir identifié les problèmes, il est désormais temps d’y apposer vos solutions. On ne vous écoutera que si vous pouvez être fort de propositions adaptées aux soucis professionnels ou personnels (en fonction de votre activité) que rencontrent vos interlocuteurs.

Pensez donc à bien contextualiser leur situation, pour montrer que parler leur langue, que vous connaissez leur réalité, puis ajustez vos propositions de façon à cibler parfaitement les attentes de chacun.
 

5.Comment puis-je interagir avec mon public ?

 
Si vous êtes amenés à présenter à l’oral pensez à bien identifier les leviers post-oral que vous aurez à votre disposition.

L’attention de l’être humain étant en chute libre, il faut s’attendre à ce que peu d’information ne subsiste dans l’esprit de votre public 10 minutes à peine après qu’ils aient quittés la salle.

C’est ici que des clés usb avec le support peuvent être utiles. Tout comme le fait d’afficher votre contact à l’écran pour inviter les personnes intéressées à vous contacter.

Enfin, lorsque cela vous est possible, prenez le temps de discuter de façon informelle avec votre audience, avant ou après l’oral, c’est toujours une excellente façon de nouer des relations plus solides.
 

6.Quelle est l’action que je souhaite insuffler à mon audience ?

 
Après avoir identifié le problème et proposé une solution, c’est désormais le moment que votre public se demande :

« ok mais qu’est ce qu’il attend de nous ? »

« Comment faire pour engager le next step ? »

A vous donc de dessiner un call-to-action clair et précis. Un « step by step » facil à mettre en place, cela peut être le prix et la date de sortie pour un iPhone, un retro planning pour une strat ou tout simplement un contact, pour un « follow up ».
 

7.Quelles sont leurs possibles résistances à me suivre ?

 
Cette dernière question est sûrement la plus difficile à préparer.

Les résistances au changement sont naturelles pour l’être humain (et bien heureusement).

On a tous en nous un système critique immunitaire, une façon de contester les changements même lorsque ceux-ci sont bénéfiques.

Le changement c’est fatigant, risqué et pas toujours bénéfique, il est donc normal que l’on soit exigeant lorsqu’il s’agit de se laisser convaincre.

Listez donc tous les possibles freins au changement que peut se poser votre auditoire, et efforcez vous de construire une réponse solide pour chaque item.

Une fois sur scène, vous pourrez anticiper certaines de ces craintes, de façon à valoriser davantage votre propre solution :

« Vous vous dites sûrement que notre concurrent propose un produit plus grand, mais nous on pense justement que la taille de notre écran est la plus adaptée pour un usage à une main » dixit Steve Jobs :D

 

 

 

Et vous, comment faite-vous pour orienter votre discours d’un point du vue « audience centric »  ?

Si vous souhaitez en savoir plus et booster vos présentations, je vous invite à découvrir nos services de création de présentations, ou notre formation en prise de parole ne public.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez par mail, sur linkedin ou sur twitter, et je vous dis à très vite pour plus de conseils pratiques :D

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.
 
Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu

Votre e-mail principal :