Créer-de-l'empathie---5-techniques-pour-réussir-à-rendre-vos-présentations-mémorables

05 Feb 2016 Créer de l’empathie : 5 techniques pour réussir à rendre vos présentations mémorables

Créer de l’empathie, du lien avec un public peut parfois être un exercice exigeant, il est néanmoins nécessaire à chaque présentation. A l’inverse d’un article de blog ou de presse, un oral est quelque chose qui ne se relis pas, qui ne peut être revu. Ainsi, si vous souhaitez que votre audience retienne ce que vous avez à lui transmettre, vous devez alors être capable de communiquer au delà des simples faits et chiffres, parler aux émotions, aux motivations et aux ambitions de chacun.

 

Pour vous aider voici nos 5 conseils :

 

1. Personnalisez votre intervention

Lorsque vous assistez à un concert, la plupart du temps (s’il n’est pas alcoolisé) l’artiste commence toujours par un classic « bonsoir + le nom de la ville dans laquelle vous vous trouvez ». Il s’agit là d’une personnalisation très simple, mais qui a pour objectif de marquer une certaine forme de respect, d’attention envers le public, qui ressent alors le sentiment de participer, d’une certaine façon, à un moment unique.

De la même façon, lorsque je présente des Keynotes, j’ai depuis longtemps pris l’habitude d’inclure en intro certains éléments de personnalisation, en lien avec le public auquel je m’adresse. Cela peut être une photo perso dans la ville dans laquelle je me trouve, une anecdote qui m’a rapproché de l’entreprise dans laquelle j’interviens, etc. L’objectif étant de réussir à rendre ce moment unique, que mon public ressente que je ne suis pas entrain de réchauffer une présentation générique, et qu’il se sente spécial, d’une certaine façon.

Pensez donc à personnaliser au maximum vos présentations, en fonction du profil des personnes qui seront en face de vous le jour J, leurs personnalités, ainsi que leurs attentes.

 

2. Parlez à leurs émotions

Je le dis souvent ici sur le blog, les meilleurs orateurs sont ceux qui sont capables de créer un lien émotionnel avec leur public, à chaque présentation. Les êtres humains agissent rarement motivés par les seuls faits, par la seule logique. En effet, une décision d’achat, d’adoption d’un point de vue extérieur est toujours motivée par d’autres facteurs moins rationnels. Si vous souhaitez intéresser et convaincre à l’oral vous devez donc réussir à créer de l’empathie, faire appel au coté plus émotif du cerveau des membres de votre auditoire. Cerner leurs intérêts, leurs nécessités, leurs peurs ainsi que leurs ambitions, et démontrer en quoi vos solutions peuvent également répondre à ces besoins émotionnels.

Pour cela, plusieurs possibilités; les images, les histoires personnelles, l’identification des risques, ou les discours « d’empowerment » et de dépassement de soi, sont généralement des techniques très efficaces lorsqu’elles sont maniées avec précision. Ne l’oubliez pas.

 

3. Définissez toujours une problématique et faites-y référence tout au long de votre présentation

 

Lors d’un workshop réalisé récemment par l’Agence Spitch, nous évoquions la nécessité que chaque présentation réalisée réponde à une problématique donnée. Et je me souviens de l’une des participantes ayant répondu « en effet, on finit par oublier que comme pour une disserte, on doit toujours répondre à une problématique ». Et en effet, c’est vrai, si vous ne répondez à aucun problème, pas besoin de faire une présentation, envoyez juste un email et ce sera ça de gagné. Si vous souhaitez convaincre que votre produit, idée, projet ou process est le meilleur, définissez toujours en amont une problématique à laquelle vous apportez une solution. En rappelant régulièrement au cours de votre présentation, ce pourquoi vous êtes là, et le problème que vous souhaitez résoudre, vous réussirez ainsi plus facilement à capter l’attention de votre public, tout en lui donnant une bonne raison de vous écouter jusqu’au bout.

 

4. Soyez divertissant

Si vos présentations n’ont pas vocation à devenir des « one man show », être capable de réfléchir à vos oraux comme s’agissant d’un exercice qui peut aussi être un moment intéressant, agréable et amusant, reste souvent le premier pas pour réussir à rendre mémorables vos interventions à l’oral.

Même si ce que vous avez à présenter ce sont des résultats financiers, des stratégies commerciales ou des process RH, ce n’est pas une raison de garder un ton factuel et expéditif, pour autant. Vous pouvez tout à fait ponctuer votre discours d’anecdotes personnelles ou collectives, étant à l’origine de telle ou telle action mise en place, tout comme, pointant une incongruence ou tout autre aberration du système actuel. C’est une bonne façon de créer de l’empathie, détendre l’atmosphère et marquer les esprits.

 

5. Rappelez toujours les différents bénéfices de votre intervention

Le teasing en présentation cela ne fonctionne pas !

La meilleure façon de capter l’attention de votre public au début de votre oral est de dire clairement à votre audience ce qu’elle va pouvoir extraire de votre présentation.

Inutile de commencer par des explications complexes, si votre public ne sait pas exactement à quoi s’attendre, il sera alors beaucoup plus réticent à vous accorder son attention.

Commencez donc toujours par être le plus transparent possible. Vous pouvez commencer par un : « Bonjour à tous, aujourd’hui je vais vous démontrer comment nous allons doubler notre chiffre d’affaire en 5 ans. » Ici l’objectif est clair, et annoncé, on sait exactement à quoi s’attendre, et d’un coup on a qu’une seule envie, découvrir au plus vite votre plan de marche.

Tout au long de votre présentation, vous pouvez aussi revenir sur ces bénéfices attendus, « je vous avais dit en début de présentation que vous alliez découvrir comment résoudre tel ou tel problème, voici donc une seconde étape de mise en oeuvre… etc”

 

En résumé, une présentation comme tout échange social est un mélange d’éléments de discours factuels et émotionnels. Pour convaincre il vous faut parler aux deux hémisphères du cerveau de vos interlocuteurs. Pour réussir à créer de l’empathie avec ces derniers, adressez vous donc à leurs émotions tout comme à leur rationalité, avec un ratio qui devra être ajusté en fonction de votre thématique ainsi que du profil de chaque public.

 

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.   Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu