Pitchez-facilement-vos-idées-grâce-à-la-méthode-10-–-20-–-30 

11 Oct 2017 Pitchez facilement vos idées grâce à la méthode 10 – 20 – 30 

En tant que coach en prise de parole en public il n’est pas rare que l’on me demande quel est le principal conseil que je puisse donner pour réussir un pitch à l’oral.

Chaque année nous réalisons des centaines de présentations pour nos clients, et créons des milliers de slides. Plusieurs techniques sont nécessaires pour un pitch réussi, avec des méthodes plus efficaces que d’autres, mais s’il y a bien un conseil que j’essaye de toujours garder en tête à chaque fois que j’ai à pitcher une idée, c’est bien cette vielle technique du 10-20-30.

Car elle est effectivement très simple à retenir et à appliquer au quotidien.

En gros, si vous voulez être sûr de réussir un oral et de ne pas prendre trop de risques, utilisez 10 slides, parlez pendant 20 minutes et n’utilisez jamais de police de caractère inférieure à 30 points.

Easy !

 

10 slides

 

La plupart des présentations auxquelles j’assiste sont une compilation interminable de slides. Par peur de ne pas savoir quoi dire, la plupart des orateurs préfèrent, en effet, garder le maximum de contenu sur ses slides et en avoir le plus possible, pensant que cela peut toujours servir, une fois sur scène.

La réalité, c’est que plus on a de slides et plus on s’éternise à l’oral, finissant dans la plupart des cas sans savoir vraiment soi même où on souhaite amener son public.

Pensez donc à résumer au maximum votre pitch en 10 slides très visuels, 10 intercalaires, si vous voulez, qu’ils viennent structurer votre oral en 10 étapes très simple à suivre.

Rien de plus efficace pour convaincre à l’oral !

 

20 minutes

 

Trop souvent les présentations « grattent » l’ensemble de la durée de nos meetings. Alors que si le pitch est important, il est encore plus important de prendre le temps de répondre aux questions que nos interlocuteurs se sont posées en nous écoutant parler.

Il est en général, assez rare de réussir à convaincre quelqu’un qui ne se sent pas écouté dans ses doutes.

Il est donc indispensable de savoir faire court. Se contraindre à respecter une durée maximum de 20 minutes, à l’image d’un TED Talk, et utiliser le reste du meeting pour échanger et essayer de convaincre ses interlocuteurs.

 

30 points minimum

 

L’histoire raconte que Steve Jobs n’utilisait jamais de police de caractère inférieure à 90 pts.

Si cette taille me paraît un peu exagérée, je ne peux cependant que vous conseiller de vous efforcer à respecter la règle des 30 minimum.

Les slides sont faits pour marquer les esprits, parler à notre cerveau le plus visuel et illustrer nos idées de la façon la plus efficace qui nous est permis.

Ainsi, si vous avez à ajouter du texte à vos images, croquis ou graphiques (et ce n’est pas obligatoire), ceux-ci doivent être les plus impactant possibles.  Les phrases courtes écrites en plus gros, ont plus de chance de transmettre une image positive de ce que vous souhaitez raconter, que ces petits paragraphes illisibles auxquels on nous a malheureusement habitués.

Sachez, par ailleurs que les études démontrent, qu’en dessous de 30 points, une fois projeté, ce texte devient trop souvent illisible pour votre public.

A éviter de toute urgence donc !

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.   Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu