les-mains

28 Mar 2017 DÉCRYPTAGE DES MICRO-EXPRESSIONS ET INTERPRÉTATION DES NON-DITS ASSOCIÉS : LES MAINS (PARTIE 6)

Nous poursuivons aujourd’hui notre série dédiée à la Synergologie et aux interprétations que les synergologues proposent de notre langage non verbal, en faisant aujourd’hui un focus sur nos mains.

 

Les mains

 

La main droite sert généralement à expliquer, argumenter, convaincre, défendre. D’ailleurs, l’aire du langage, est située dans l’hémisphère gauche – elle est mue par le cerveau gauche, dit de l’analytique, tandis que la main gauche mue par le cerveau droit, dit de l’affect. Les mains expriment donc les sous entendus du lobe opposé de notre cerveau.

Les positions des mains dans l’espace à gauche ou à droite sont porteuses de sens. Si l’on se réfère à la logique hémisphérique, à gauche, vont être positionnés des sujets liés au passé, à droite, des sujets liés au futur, avec une logique sous-jacente simple, celle du sens de l’écriture.

Parfois dans le placement gauche/droite une logique socio-affective, une sorte de logique préférentielle. Ce qui est positionné à gauche plutôt qu’à droite est mon choix privilégié. De nombreuses combinaisons sont possibles. Parler sur une seule main, ou des deux mains et placer certains sujets ou personnes à gauche et d’autres à droite.

 

Pour apprendre à décrypter l’expression des mains voici la lecture que proposent les synergologues :

  • Est-ce que l’utilisation d’une main prédomine sur l’autre ou sont-elles actives ensemble ?
  • À quelle hauteur s’effectuent les mouvements de mains ?
  • Les mains adoptent-elles une position particulière (configuration) ?
  • Quelle est leur orientation ou direction (moi, autrui, autre) ?
  • Quelle est la configuration des poignets (haute ou basse) ?
  • Est-ce qu’il y a présence marquée du pouce ou de l’index ?
  • Le placement des mains dans l’espace répond-il à une logique chronologique ou affective ?

 

Certains doigts expriment davantage de choses que d’autres :

Le pouce et l’index sont respectivement les reflets de notre moi identitaire et de notre moi en action/représentation.

Les pouces bien visibles formant même une équerre avec le reste de la main indiquent que nous sommes très présents dans le discours que nous tenons.

Un pouce enfermé dans une main tandis qu’on se propose de « prendre les choses en main », sur un dossier par exemple, pourra faire douter de la réalité ou de la profondeur de l’engagement.

Lorsque l’index est courbé, nous nous imposons moins, par exemple.

La raideur de l’index va indiquer la vigueur avec laquelle on va prendre la parole ou la perception qu’on a de la justesse de son propos.

Si l’index est posé horizontalement sur la bouche, cela signifie qu’on se met en retrait quand deux interlocuteurs échangent.

 

La configuration du poignet renseigne sur certains aspects intéressants :

Cela nous permet de constater un état d’esprit dominant ou non en fonction de la vigueur de celui-ci.

Un poignet cassé exprime souvent un manque de conviction.

Le degré d’élévation des gestes donne aussi des informations précieuses sur notre niveau de satisfaction.

Lors d’un spectacle, on voit bien des gens très enthousiastes applaudir à tout rompre les bras levés, de même que ceux qui ont modérément apprécié ont l’applaudissement plus mou et le geste bien bas.

La hauteur de l’échange donner généralement un indicateur de la qualité de la relation, de l’un, de l’autre ou des deux.

Je suis heureux d’être avec vous ce matin pour inaugurer notre convention annuelle… ». Selon que les mains sont situées vers l’abdomen, le sternum ou la poitrine, l’état d’esprit est différent et les perceptions dans la salle aussi.

 

La position des mains renseigne également sur nos intentions :

Les « mains en berceau », ou l’une soutenant l’autre, donne une impression de douceur. Les mains en bourse peuvent être considérées comme un signe de sincérité, on donne l’impression que l’on est très fortement associé à ce que l’on dit. Les mains en couteaux ouverts sont, selon le contexte verbal, un signe d’agressivité, dans le sens de la préparation au combat, ou de défense extrême.

 

Que faire de vos mains lorsque vous souhaitez provoquer une bonne première impression ?

Gardez-les en berceau, serrez la main avec vigueur, et le geste haut.

Alors bien sûr et comme à chaque fois celles-ci sont seulement quelques unes des interprétations proposées par la Synergologie aux gestes faits avec nos mains. Une fois le geste repéré, l’analyse ne peut cependant se faire qu’en fonction du contexte verbal, ce qui permet d’éviter d’appliquer des interprétations imprécises.

 

>> Prochain article : les epaules

Source : pour en savoir +

 

 

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.   Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation
Hello Budy! plugin is activated, now you need to set option from Settings -> Sticky Header/Footer menu