présentation-institutionnelle
12 Juin 2018

4 erreurs à éviter pour créer une présentation institutionnelle efficace

La plupart des présentations commencent par une rapide introduction de son entreprise.

Alors qu’on est habitué à présenter sa boite, il n’est pas rare que cette première partie soit souvent rébarbative et monotone, tant on consacre beaucoup moins de temps à sa préparation qu’à la présentation de nos produits ou services. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le résultat n’est  souvent pas très « funky ».

Et c’est d’autant plus dommage que les premiers instants d’une présentation sont essentiels dans l’impulsion qu’ils peuvent donner au reste de l’oral. La présentation institutionnelle est généralement un bon outil pour réussir à donner envie, démontrer que l’action globale de notre entreprise est positive, créer un lien émotionnel avec les personnes qui l’incarnent, et montrer d’une façon générale, qu’au delà du business, votre action participe à la création d’un monde meilleur.

Aujourd’hui je vous propose donc de découvrir les 4 erreurs à éviter pour tirer partie du potentiel de votre présentation institutionnelle.

 

  1. Ne pas adapter le contenu à l’interlocuteur que l’on a en face de soi

 

La plupart des présentations institutionnelles commencent par une liste exhaustive des services que propose l’entreprise, une façon pour beaucoup d’entre nous d’essayer de crédibiliser sa boite.

Le souci pour les présentations comme les histoires, c’est que si notre public ne se sent pas concerné par les problèmes auxquels vous êtes sensés apporter une solution, il est beaucoup plus difficile de réussir à capter son attention.

Pour réussir votre présentation pensez donc à ne sélectionner uniquement que les services qui peuvent concerner directement votre auditoire. C’est une bonne façon de gagner du temps et de démontrer à vos interlocuteurs que vous connaissez leur réalité.
 

  1. Ne pas communiquer sur la mission, la vision ou les valeurs de son entreprise

 

Autre erreur très récurrente, c’est de ne parler de son activité que d’un point de vue business (le CA, le nombre d’employés, la date de création, etc…) et en oublier la raison de votre action, le « WHY ».

Dans nos sociétés post-modernes, devenues laïques et dans lesquelles la quête de sens est omniprésente, les individus sont continuellement à la recherche de cohérence et d’humanisme même. On a envie de penser que tout cela n’est pas vain, et que les personnes que l’on rencontre et avec lesquelles on veut faire du business, ont une mission, des valeurs, une vision altruiste, capable de redonner du sens à notre monde, d’une certaine façon.

Ainsi, pour réussir à créer un lien émotionnel avec votre public, pensez à bien communiquer sur votre raison d’exister, la passion de vos équipes pour le travail bien fait, pour le service rendu à ses utilisateurs, et ce en vous efforçant toujours d’être le plus authentique possible. Si telle n’est pas la philosophie de votre boite, investissez d’abord dans votre management et repensez votre oral ensuite :D
 

  1. Raconter tout l’historique de la société

 

L’historique de notre entreprise peut parfois être intéressant mais c’est souvent quelque chose de très ennuyeux à écouter.

Si vous souhaitez utiliser votre histoire pour parler de votre boite, pensez à bien structurer votre récit, et sélectionner uniquement dans tout son historique, les événements auxquels votre public peut s’identifier, ceux qui renferment des enseignements utiles à ceux qui vous écoutent et pouvant crédibiliser votre activité.
 

  1. Envoyer la présentation à tout le monde

 

On a parfois tendance à penser que l’on doit envoyer notre présentation institutionnelle à nos prospects ou clients, pour essayer de les intéresser et les convaincre de nous rencontrer.

ALÈRTE SPOILER : Personne ne lit vos présentations !

Cela peut vous paraître exagéré mais la réalité c’est qu’il est très rare que quelqu’un prenne le temps de lire ce que vous écrivez sur des slides.

Si vous souhaitez intéresser et convaincre un public, vous devez réussir à performer à l’oral. Présentez vos slides comme illustration de votre discours oral, et essayez de les embarquer dans votre histoire.

Il y a donc très peu d’intérêt de créer des slides pour les envoyer par email ou même les imprimer.

Si vous avez besoin d’un doc pour décrocher un rdv, pensez à créer un teaser, de 5 slides maximum, avec les 3 ou 4 informations les plus importantes, et insistez pour rencontrer votre interlocuteur en personne.

Car on a beau faire dans l’email et la confcall, rien ne remplacera jamais l’oral et votre capacité à convaincre. Pensez-y !
 
 
présentations-storytelling
 
 
Si vous aussi vous souhaitez réussir à valoriser vos idées à l’oral, je vous invite à découvrir notre Agence Powerpoint, ou notre formation en prise de parole en public.
 
N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez par mail, sur linkedin ou sur twitter, et je vous dis à très vite pour plus de conseils pratiques :D

Michael Dias
m.dias@spitchconsulting.com

Fondateur de Spitch, Storyteller, Speaker, Coach de Dirigeants et grand passionné de Présentations. ll est professionnellement issu du Marketing et de l’univers de la Téléphonie Mobile.
 
Retrouvez le sur Twitter et Linkedin !



Discutons dès maintenant de votre projet de Présentation ou Formation

Votre e-mail principal :